La recherche confirme : La valeur ajoutée des systèmes de bodycam pour la police

86% des policiers interrogés aux Pays-Bas ont récemment déclaré que les caméras corporelles apportent une grande valeur ajoutée à leur travail. Leurs expériences ont été positives et les chercheurs ont également constaté que l'utilisation des caméras corporelles répond à des besoins opérationnels bien plus importants que la désescalade et la prévention des agressions ou des abus.

Bodycams ZEPCAM

Près de trois quarts des officiers de police ont constaté que les caméras corporelles fonctionnent de manière préventive pour lutter contre la montée des agressions et des abus. Après seulement une courte période, près de 70% indiquent que les caméras corporelles permettent de désamorcer les incidents et d'accroître la sécurité quotidienne des policiers. Les résultats de l'enquête nouvelle recherche par Sander Flight, chercheur connu dans le domaine des bodycams, montrent également que les bodycams peuvent être utilisées efficacement pour de nombreuses autres tâches policières essentielles.

Enquête : une utilisation nécessaire des bodycams pour la police

Rien qu'aux Pays-Bas, des dizaines, voire des centaines d'enquêtes par an sont soutenues par des systèmes de bodycam qui enregistrent et stockent les preuves en toute sécurité. En Écosse, une expérience avec des images de bodycam a montré que les suspects avouaient plus souvent après avoir vu les preuves de la bodycam, ce qui a conduit à davantage d'aveux de culpabilité et à 75% moins de procès. Les séquences de caméra corporelle ont été particulièrement utiles dans les cas de violence contre ou par la police. De nombreux cas ont été trouvés qui justifiaient la conduite des officiers grâce aux preuves fournies par la caméra corporelle, qui montraient qu'ils avaient correctement géré une situation qui s'aggravait. Un cas particulier a été la célèbre émeute du Nouvel An 2020-2021 à Leeuwarden :

Les caméras de vidéosurveillance avaient enregistré un suspect commettant des actes de violence à l'encontre de la police, mais cet enregistrement n'était pas exploitable en raison du sweat à capuche et de l'écharpe qui couvraient le visage du suspect. Une caméra corporelle de la police avait enregistré une interaction antérieure avec le suspect, ce qui a permis de l'identifier sur la base de ses vêtements et surtout de sa voix. La caméra corporelle a permis d'obtenir des preuves tangibles liant le suspect à des actes de violence contre la police et à la condamnation qui en a résulté. En outre, le juge a pu faire l'expérience du danger et de l'intensité de ces émeutes, ce qui lui a permis de mieux comprendre la situation.

La recherche a également révélé que les images des bodycams ont contribué à fournir des informations supplémentaires pour la rédaction des rapports de police. La bodycam enregistre chaque mot prononcé, ce qui permet de rendre compte de manière plus complète et plus précise d'un incident qui dégénère. Les bodycams ont fourni des preuves plus concrètes pour la condamnation et ont également prouvé que les interactions avec le public étaient conformes aux règles. Dans un cas, un policier a tenté d'arrêter un suspect sans avoir pris sa bodycam, alors que le suspect effectuait des manœuvres mettant sa vie en danger avec sa voiture. Leur réponse en disait long :

"Si seulement nous avions filmé cela, alors il n'y aurait pas de discussion sur les dangers résultant des actions des suspects."(1)

Formation et évaluation : la plus grande valeur ajoutée des bodycams pour la police

L'étude de Sander Flight a révélé que presque tous les policiers pouvaient citer un moment où ils avaient appris quelque chose en regardant les images de leur propre caméra corporelle. Les enregistrements de la caméra corporelle ont été utilisés par les policiers pour évaluer leurs propres actions, pour optimiser les actions et les opérations, et pour réfléchir. Les séquences ont également aidé les entraîneurs à donner un bon retour d'information aux stagiaires. Elles ont aussi parfois été bénéfiques pour montrer à un suspect ses actions, ce qui a eu des répercussions positives sur sa vie personnelle. Une sélection de la manière dont les bodycams ont apporté une valeur ajoutée à l'apprentissage continu des officiers de police :

Un policier a constaté en regardant les images de la bodycam de ses actions qu'il s'était déplacé dangereusement entre deux voitures, ce qui aurait pu être potentiellement dangereux pour lui-même et la conclusion de l'opération. Ils ont indiqué que le visionnage des images de la bodycam a permis une meilleure internalisation : cet incident est mémorisé clairement et permet de l'éviter à l'avenir.

Les images de la caméra corporelle d'un citoyen agressif ont été montrées en toute sécurité aux employés municipaux, qui se sont préparés à l'escalade après avoir vu les vidéos des interactions réalisées par la caméra corporelle.

Les images de la caméra corporelle ont également permis à plusieurs officiers d'en savoir plus sur la manière d'entrer dans une résidence, sur ce qu'il faut faire et surtout sur les outils à utiliser, et comment les utiliser.

En utilisant les images de la caméra corporelle pour montrer aux agents de soins psychologiques l'état mental d'un patient, les policiers ont pu communiquer efficacement leur état, ainsi que les risques encourus. Cela a aidé le personnel de l'établissement à planifier l'approche et le traitement adéquats d'un patient.

Le fait de voir les images de leurs propres actions filmées par une caméra corporelle s'est avéré être une source de confrontation et d'éducation pour la majorité des policiers. En conséquence, la majorité des officiers trouvent que les caméras corporelles sont très utiles pour la formation et l'évaluation.

"Les récits des témoins oculaires ne sont souvent pas complètement exacts, j'ai appris cela en tant que détective. Les vidéos de bodycam permettent d'étayer les expériences subjectives par des preuves objectives. J'ai été un témoin direct grâce aux vidéos de bodycam, et cela m'a beaucoup aidé."(2)

Livestreaming : une grande valeur ajoutée future des bodycams pour les services de police

Une image vaut mille mots est une expression connue dans le monde entier, et les bodycams prouvent son exactitude. Qu'il s'agisse d'enregistrer des preuves objectives ou de partager des images en direct d'une opération, les images et les séquences peuvent communiquer rapidement et clairement tous les faits nécessaires. Les caméras corporelles diffusées en direct peuvent non seulement assurer une communication efficace, mais aussi accroître le niveau d'expertise en première ligne en permettant à d'autres personnes de regarder, d'évaluer et d'apporter leur contribution chaque fois que cela est nécessaire.

Quelques-unes des nombreuses utilisations possibles des caméras corporelles de livestreaming :

1. Les pompiers peuvent retransmettre en direct leur opération aux ingénieurs structurels afin de déterminer si l'entrée dans un bâtiment est sûre.

2. Les paramédicaux peuvent donner des instructions de sauvetage aux policiers qui tentent de sauver la vie d'une personne avant l'arrivée d'une ambulance.

3. Les officiers de police seniors peuvent mettre à profit leur expérience en suivant des officiers juniors en direct pendant une opération.

4. Les événements de grande envergure peuvent être gérés plus facilement grâce à un commandement central et à un accès aux images en direct de la ligne de front. Les caméras corporelles de diffusion en direct ont été utilisées lors du sommet sur la sécurité nucléaire de La Haye, où les policiers ont fait un bilan positif de leur expérience : ils se sont sentis plus confiants, ont pu réaliser une surveillance accrue et les informations supplémentaires ont amélioré leur prise de décision.

5. Les arrestations peuvent être soutenues plus efficacement par les collègues, car ils peuvent voir et savoir exactement comment se déroule l'arrestation et apporter un soutien précis lorsque cela est nécessaire.

6. Les employés du poste de commandement qui n'ont pas été en première ligne acquièrent une expérience précieuse en assistant en temps réel aux opérations menées par leurs collègues.

7. Réduire le temps nécessaire à la prise de décision, car la communication et l'analyse d'une situation se font instantanément grâce aux images diffusées en direct.

Les conclusions montrent qu'outre les mécanismes éprouvés de prévention et de désescalade, les caméras corporelles constituent un outil nécessaire pour de nombreuses autres utilisations. Les systèmes de caméras corporelles peuvent aider les policiers dans leurs enquêtes, leurs analyses, leurs formations et leurs évaluations, ainsi que les aider directement grâce à la technologie du livestreaming.

(1-2) Vol, Sander (2021). Bodycams breder bekeken : onderzoek naar bredere toepassing van bodycams door de politie. In opdracht van : Nationale Politie, Programma Sensing.

>> Nos solutions de bodycam pour la police et les forces de l'ordre

Partager ceci