La police suisse donne un "oui" retentissant aux caméras corporelles après un projet pilote réussi

Après avoir reçu un 8,7 de la part de la police néerlandaise, les caméras corporelles ZEPCAM sont également saluées et approuvées par la police suisse.

Bodycams ZEPCAM

Après un pilote satisfaisant qui a débuté en 2019, les policiers du canton de Vaud et de la ville de Lausanne en Suisse ont décidé de continuer à porter des bodycams.

L'Université de Lausanne a présenté un rapport en avril 2020, mettant en évidence les résultats du pilote de la police, avec 16 bodycams de juillet 2019 à janvier 2020. Le rapport indique que les bodycams contribuent à la désescalade de la violence, à l'atténuation et à la résolution des agressions physiques ou verbales. Elles ont également un effet rassurant sur le porteur, favorisant la confiance et soutenant suffisamment le propriétaire de la bodycam pour qu'il puisse accomplir ses tâches quotidiennes en toute confiance.

Selon Pierre-Antoine Hildbrand, conseiller municipal de Lausanne, le ton change et les gens se comportent mieux lorsqu'un policier annonce qu'il va activer la caméra.

Des preuves de première ligne

Les caméras corporelles fournissent également des preuves de première ligne, permettant aux agents de police de montrer plus efficacement leur vision des événements et d'enregistrer des preuves qui tiendront devant un tribunal.

Pendant la phase de test, 16 policiers et 4 adjoints ont participé à l'expérience, réalisant au total 115 enregistrements volontaires. La plupart des cas concernaient des personnes ayant des problèmes de santé mentale (26), des violences domestiques (19), des bagarres (18), des supporters agressifs (15) et des contrôles d'identité (12).

Réaction positive aux bodycams

Le rapport de l'Université de Lausanne confirme que la police a réagi positivement aux bodycams, car elles sont robustes, fiables, apportent un soutien et entraînent moins de conflits. Alors que l'utilisation des bodycams était autrefois un sujet controversé parmi les officiers de police, les bodycams sont désormais largement adoptées par la police en raison des nombreux avantages qu'elles offrent.

Les policiers insistent toutefois sur la nécessité de disposer de directives claires interdisant l'utilisation d'images enregistrées à des fins de surveillance quotidienne.

Mise en place de bodycams dans tous les services de police vaudois

Au vu des résultats intéressants du pilote réussi avec les bodycams, le Conseil cantonal de sécurité a décidé de poursuivre cette expérience et de mettre en place l'utilisation des bodycams ZEPCAM dans tous les services de police vaudois.

Lire l'article original (français)

Lire l'article traduit par Google (anglais)

Télécharger le rapport d'évaluation complet de 160 pages (français) distribué par l'Université de Lausanne

Produits utilisés

BodyCam professionnelle T2 - ZEPCAM

T2+ Bodycam

Plus d'informations >

Bodycams professionnelles Stations d'accueil intelligentes - ZEPCAM

Station d'accueil intelligente

Plus d'informations >

Partager ceci