Les caméras corporelles créent un environnement de travail plus sûr dans les hôpitaux

La crise de l'effet couronne entraîne une tension accrue dans les hôpitaux, ce qui se traduit par un fusible plus court, peu de patience et un nombre croissant d'incidents impliquant une agression. 

Bodycams ZEPCAM

Pour lutter contre le nombre croissant d'incidents agressifs dans les hôpitaux, les agents de sécurité du centre médical Máxima de Veldhoven (au sud-ouest d'Eindhoven) portent des caméras corporelles depuis trois mois.

Les agents de sécurité du secteur de la santé filment les conflits à l'aide de caméras corporelles

Selon le chef de la sécurité Arnold de Lange, il est compréhensible que les gens soient irrités ou montrent plus d'agressivité sous le coup de l'émotion. Les hôpitaux ont toujours été des lieux qui provoquent des tensions chez de nombreuses personnes. Un agent de sécurité du Máxima MC explique qu'un ou deux agents de sécurité se rendent sur les lieux lorsqu'ils reçoivent une notification d'agression et que l'un d'entre eux porte toujours une caméra corporelle. Le fragment ci-dessous illustre l'impact des bodycams sur la sécurité et la désescalade des agressions dans les hôpitaux.

Meilleure bodycam pour les agents de sécurité

Un agent de sécurité du Máxima MC explique que lorsque vous arrivez sur les lieux et que les gens comprennent qu'ils sont filmés, vous constatez un véritable effet de désescalade. En conséquence, la plupart des gens modifient leur comportement. Toutes les images enregistrées sont analysées après un incident par le chef de la sécurité et un agent de sécurité, car elles fournissent des enseignements précieux. Ensemble, ils discutent de ce qu'ils ont rencontré, de ce qu'ils auraient pu faire différemment et se demandent si l'utilisation de la caméra corporelle était appropriée ou non. Une fois qu'une dispute ou un conflit a été désamorcé, les images sont supprimées.

La bodycam prouve son utilité

M. De Lange souligne que les bodycams ne sont généralement pas utilisées lorsque l'agression a une cause médicale. Si une affaire nécessite une approche plus sérieuse et que des images pertinentes sont disponibles, elles sont remises à la police pour une analyse plus approfondie. Bien que l'utilisation des bodycams soit encore dans sa phase de test d'un an, les résultats des trois derniers mois sont extrêmement positifs. Arnold mentionne que ''la bodycam a déjà prouvé son utilité et nous avons pu remettre avec succès à la police des enregistrements qui faisaient partie d'une affaire sérieuse''. Il ajoute qu'il s'agit déjà d'un atout considérable pour l'hôpital, mais que les effets de désescalade sont actuellement également visibles, ce qui augmente encore les chances qu'ils continuent à utiliser les bodycams.

>> Nos solutions Bodycam pour les professionnels de la santé et le personnel paramédical

Produits utilisés

BodyCam professionnelle T2 - ZEPCAM

T2+ Bodycam

Plus d'informations >

Bodycams professionnelles Stations d'accueil intelligentes - ZEPCAM

Station d'accueil intelligente

Plus d'informations >

Partager ceci